Aert Van den Bossche et le Maître de la Légende de sainte Barbe

Grâce aux archives, on sait que le retable du Martyre des saints Crépin et Crépinien fut peint par Aert van den Bossche, originaire de Bruxelles et conseiller de la ville. Probablement fut-il élève ou collaborateur de Hugo van der Goes.

Aert van den Bossche est aussi l’auteur du volet droit du Triptyque de Melbourne, qui lui est attribué par comparaison stylistique. Il a partagé la réalisation de ce triptyque avec le Maître de la Légende de sainte Catherine et le Maître des Portraits princiers.

Certains spécialistes pensent qu’il a aussi collaboré avec le Maître de la Légende de sainte Barbe. Dans le panneau des Scènes de la Légende de Henri II par exemple, les personnages de la partie gauche peuvent être donnés à Aert.

Concernant les attributions à Art van den Bossche ou au Maître de la Légende de sainte Barbe, les discussions restent nombreuses. On ne sait si l’on se trouve en présence d’un grand atelier qui comptait  plusieurs peintres ou de différents ateliers bruxellois. Le rassemblement des tableaux dans l’exposition permet de mieux les comparer et de nourrir le débat académique.